2e Dialogue qualité national sur la protection de l’enfant 2021

2e Dialogue qualité national 2021. En raison de la situation du SARS-CoV-2, nous avons décidé de reporter le deuxième dialogue qualité national sur la protection de l'enfant. L'événement aura maintenant lieu le 18. et 19. novembre 2021 et sera consacré comme prévu au sujet «Visions pour une protection de l’enfant d’avenir: impulsions pour la politique et la pratique». Les enregistrements sont maintenant possibles.

virtuelle

Donnerstag, 18. November. 2021
Jeudi 18 novembre 2021 de 16.00h à 19.30h et Vendredi 19 novembre 2021 de 9.00h à 15.40h

La brochure de la conférence peut être téléchargée ici en format PDF.

«Visions pour une protection de l’enfant d’avenir: impulsions pour la politique et la pratique»

La protection de l’enfant a pu être professionnalisée en Suisse et sa qualité améliorée de manière significative. Il reste néanmoins un certain nombre de lacunes, de manques et de points faibles. Cela est également apparu dans la réaction à la crise du coronavirus. En effet, aucun système de protection de l’enfant qui puisse offrir de la même façon aux enfants et aux parents – indépendamment de leur lieu de résidence ou de leur statut de résident – un soutien préventif et des mesures de prévention contre la mise en danger du bien de l’enfant n’a pu être mis en place jusqu’alors. Les offres et leur voie d’accès respective sont organisées de manière désordonnée. Par ailleurs, des offres préventives et des aides efficaces pour les familles à risque font toujours défaut.

Quelle est la cause de ce patchwork? Il manque en Suisse une base légale contraignante sur laquelle fonder une protection cohérente de l’enfant tenant compte des spécificités et particularités locales dans l’intérêt des enfants et de leurs familles. C’est pourquoi nous saisissons l’opportunité de ce deuxième dialogue qualité national sur la protection de l’enfant organisé par la communauté d’intérêt pour la qualité de la protection de l’enfant (CIQUE) pour réfléchir dans une perspective interdisciplinaire aux visions possibles relatives à une protection de l’enfant d’avenir. En l’occurrence, les questions au centre du dialogue seront:

  • Dans quelle mesure peut-on améliorer la professionnalisation et la qualité de la protection de l’enfant?
  • Quelles sont les visions utiles au développement de la protection de l’enfant?
  • Quelles impulsions insuffler à la pratique et à la politique pour une protection de l’enfant d’avenir?

Organisateur
Un colloque spécialisé proposé par la CIQUE avec le soutien de la Fondation protection de l’enfance Suisse, UNICEF Suisse, Fondation MAIORES et la 

Animation
Patrick Rohr, journaliste, photographe, animateur, auteur (demandé)

Langue du colloque
Allemand et français (en traduction simultanée)

Lieu de la manifestation
En raison de la pandémie de Covid-19, cette manifestation aura lieu de manière entièrement virtuelle et pourra ensuite être visionnée et écoutée à la demande jusqu’au 31 décembre 2021. Tous les exposés seront enregistrés, à l’exception des sessions de qualité 1 et 2. Il est également possible de s’inscrire après la manifestation (jusqu’au 31 décembre 2021)


 

Programme

1er jour : Jeudi 18 novembre 2021

16.00 – 16.20: Accueil et ouverture, avec Clarissa Schär, co-présidente de la communauté d’intérêt pour la qualité de la protection de l’enfant, et Regula Bernhard-Hug, direction du secrétariat a.i., Fondation protection de l’enfance Suisse

16.20 – 18.00: Club qualité: « La protection de l’enfant en Suisse: un patchwork avec système? », avec:

  • Patrick Fassbind, responsable APEA de Bâle-Ville et membre du comité directeur de la communauté d’intérêt pour la qualité de la protection de l’enfant
  • Bettina Junker, directrice du Comité UNICEF suisse et Liechtenstein
  • Caroline Kühnlein, Juge cantonal (VD), COPMA membre du comité directeur (sollicitée)
  • David Rüetschi, Office fédéral de justice et police, chef de l’unité droit civil et procédure civile
  • Stefan Schnurr, responsable de l’institut d’aide à l’enfance et à la jeunesse, haute école de travail social FHNW
  • Frédéric Vuissoz, Directeur général adjoint de la Direction générale de l’enfance et de la jeunesse (DGEJ)
  • Marco Galli, responsable Ufficio del sostegno a enti e attività per le famiglie e i giovan (TI)

18.00 – 19.30: Camp qualité: échanges et networking

 

2e jour :Vendredi 19 novembre 2021

9.00 – 9.05: Accueil

9.05 – 9.35: Impulsion qualité I: la protection de l’enfant en Suisse est-elle de qualité? avec Philip Jaffé, directeur du Centre interfacultaire en droits de l’enfant, Université de Genève et membre du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies

9.35 – 9.50: Séance de questions sur les impulsions relatives à la qualité I

9.50 – 10.00: Introduction à la session qualité I « Gros plan sur la qualité du système de protection de l’enfant en Suisse »

10.00 – 10.15: Pause

10.15 – 11.15: Session qualité I :« Pleins feux sur la qualité du système suisse de protection de l’enfant »

  • Groupes dans le domaine de la protection bénévole de l’enfant (p.ex. services de conseil en éducation, psychiatrie de l’enfant et l’adolescent, pédiatres)
  • Groupes dans le domaine de la protection de l’enfant au plan civil (p.ex. APMA, services sociaux)
  • Groupes dans le domaine de la protection de l’enfant au plan pénal (p.ex. tribunal des mineurs)
  • Groupes dans le domaine de la protection de l’enfant au niveau du droit public (p.ex. école, services sociaux scolaires, garderies)

11.15 – 11.30: Pause

11.30 – 12.00: Impulsion qualité II: objectifs et composantes d’un système de protection de l’enfant d’avenir: comparaison et évaluation d’exemples internationaux, avec Heinz Kindler, Deutsches Jugendinstitut (Institut allemand de la jeunesse)

12.00 – 12.15: Séance de questions sur l’impulsion qualité ll

12.15 – 13.15 Pause déjeuner

13.15 – 13.25 Introduction à la session qualité II: « Visions et impulsions pour une protection de l’enfant orientée vers l’avenir »

13.25 – 14.25 Session II : « Visions et impulsions pour une protection de l’enfant orientée vers l’avenir »

  • Groupes dans le domaine de la protection bénévole de l’enfant (p.ex. services de conseil en éducation, psychiatrie de l’enfant et l’adolescent, pédiatres)
  • Groupes dans le domaine de la protection de l’enfant au plan civil (p.ex. APMA, services sociaux)
  • Groupes dans le domaine de la protection de l’enfant au plan pénal (p.ex. tribunal des mineurs)
  • Groupes dans le domaine de la protection de l’enfant au niveau du droit public (p.ex. école, services sociaux scolaires, garderies)

14.25 – 14.40 Pause

14.40 – 15.30 Focalisation des sessions: implications et recommandations pour une protection de l’enfant d’avenir à l’intention de la politique et de la pratique, avec:

  • Clarissa Schär, co-présidente de la communauté d’intérêt pour la qualité de la protection de l’enfant
  • Véronique Rossi, Fondation protection de l’enfance Suisse
  • Peter Voll, membre du comité directeur de la communauté d’intérêt pour la qualité de la protection de l’enfant
  • Ursula Leuthold, membre du comité directeur de la communauté d’intérêt pour la qualité de la protection de l’enfant

15.30 – 15.40 Perspective et conclusion, avec Kay Biesel, co-président de la communauté d’intérêt pour la qualité de la protection de l’enfant


Frais de participation et inscription

Tarifs 2 jours en direct sous forme virtuelle et 6 semaine à la demande
Membre 185.00
Non-membre 225.00

Tous les prix sont en francs suisse (CHF). Prix sous réserve de modifications. Le tarif membres s’applique aux membres de la Communauté d’intérêt pour la qualité de la protection de l’enfant.

Vous trouverez de plus amples informations sur la procédure d’enregistrement sur le site de notre partenaire de coopération Organizers Schweiz GmbH.


 

Groupe cible
Cette manifestation s’adresse

  • aux experts et dirigeants de diverses professions ayant des missions dans le secteur de la protection de l’enfance bénévole, de droit public, de droit civil et de droit pénal;
  • aux organisations, services spécialisés, autorités, etc. issus du secteur de la protection de l’enfance bénévole, de droit public, de droit civil et de droit pénal;
  • aux scientifiques de diverses disciplines ayant pour principal axe de recherche et de travail la protection de l’enfant;
  • aux personnes intéressées par la protection de l’enfant, issues des secteurs de la politique, de l’administration, de l’économie et des médias

 

Approche
Contrairement aux conférences et colloques classiques, le dialogue qualité est basée sur l’approche Barcamp (unconférence ou non-conférence Ad Hoc). Les participants/tes du dialogue qualité ont la possibilité de proposer des instruments de travail pour les thèmes qu’ils considèrent importants pour améliorer la qualité de la protection de l’enfant. Ils peuvent s’entendre sur les thèmes qu’ils souhaitent traiter ensemble lors des sessions qualité sur place. Les sessions offrent un espace d’échange et de discussion. Elles offrent aux participants la possibilité de devenir acteurs, mais aussi de se présenter et de se positionner en tant qu’experts-tes. Une session est une combinaison entre exposé et atelier de travail. Elle commence par une courte entrée en matière donnée par l’initiateur/trice de la session, suivie de discussions et dialogues approfondis.

Afin d’assurer une planification efficace de la session qualité, des thèmes, dont on estime qu’ils sont déterminants pour la qualité de la protection de l’enfant, sont proposés. Dans le cadre de la planification de la session qui se déroule sur place, certains thèmes peuvent être modifiés ou écartés. De nouveaux thèmes peuvent également être proposés. Les résultats de la session qualité font l’objet
d’un compte rendu rédigé sur place. Ils sont par la suite utilisés pour la documentation du dialogue qualité et pour le travail de la communauté d’intérêt pour la qualité de la protection de l’enfant.


La conférence est soutenue par :